Background chateau-de-bezonnais.com

Loi Pinel : peut-on simuler un investissement ?

La loi Pinel offre un avantage fiscal en échange d’un investissement locatif dans l’immobilier neuf. Cela peut paraître extrêmement tentant, d’autant plus que la réduction d’impôt peut représenter jusqu’à 63 000 €. Mais pour que votre investissement en loi Pinel soit optimal, il y a différents critères à prendre en compte.

Les données à prendre en compte

Loi Pinel defiscalisation

Un investissement immobilier en loi Pinel est soumis à différents critères :

  • Achat d’un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement
  • Situation dans une zone du territoire éligible au dispositif Pinel
  • Engagement locatif de 6, 9 ou 12 ans
  • Respect des plafonds Pinel en matière de loyers et de ressources du locataire. Les plafonds sont dépendants de la zone Pinel où vous investissez
  • Investissement annuel limité à 300 000 €, pour deux logements, selon une assiette de 5 500 € le mètre carré
  • Taux de réduction d’impôt : 12 % pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans de location

L’ensemble de ces éléments doit vous permettre de calculer la rentabilité locative de votre logement acheté en loi Pinel. Le but de votre opération immobilière est d’avoir remboursé le crédit bancaire au terme de la période de défiscalisation grâce à votre épargne, aux loyers perçus et à l’avantage fiscal.

Faire une simulation

Pour être sûr de votre investissement, l’idéal est de faire appel à des experts en fiscalité et en immobilier. Ils sauront vous dire si votre projet est risqué, en prenant en compte vos revenus, les autres niches fiscales dont vous pourriez bénéficier, les charges de votre logement, les loyers imposés, l’investissement de départ, les taux de réduction d’impôt. En ligne, vous avez également à portée de clic de souris des outils de simulation qui vous donneront un aperçu de l’évolution, positive ou non, de votre investissement locatif en loi Pinel.