Background chateau-de-bezonnais.com

Les personnes en situation de surendettement peuvent-elles souscrire un crédit à la consommation ?

credit a la consommation

Depuis la loi Lagarde de 2010, les organismes de crédit ont l'obligation de vérifier la solvabilité du candidat à un credit conso. C'est la raison pour laquelle les banques et les établissements de crédit demandent systématiquement aux emprunteurs de justifier leur solvabilité, soit par la présence d'un actif foncier, soit par une situation salariale et professionnelle stable et satisfaisante. L'établissement de crédit qui accorderait un prêt exceptionnel à une personne insolvable serait donc en faute vis-à-vis de la loi applicable.

Comment gérer son surendettement lorsqu'on souhaite contracter de nouveaux crédits ?

Si vous êtes en situation de surendettement, c'est que votre actif (donc l'ensemble de vos biens augmenté de votre rémunération) est inférieur à votre passif, et notamment vos divers crédits. Vous n'êtes donc plus en mesure de payer vos dettes, car vous ne gagnez pas suffisamment d'argent. Dans une telle situation, le débiteur a généralement souscrit divers crédits à la consommation, parfois couplés à un crédit travaux ou à un crédit immobilier. Avant d'en arriver au point de non-retour, ce dernier peut toujours solliciter un regroupement de crédits, par lequel un établissement financier va racheter l'ensemble de ces prêts pour devenir l'interlocuteur unique du débiteur.

On ne peut pas contracter de crédit à la consommation lorsqu'on est surendetté

Il arrive un stade dans le surendettement, où il n'est plus possible de souscrire de nouveaux crédits à la consommation. L'organisme de crédit est, en vertu de la loi, tenu de vérifier la solvabilité du débiteur. S'il s'aperçoit que vous avez plus de mensualités à rembourser que ce que vos revenus le permettent, l'établissement bancaire n'a pas le droit de vous accorder de nouveaux crédits. Il faut donc veiller à ne pas arriver dans une situation non rattrapable pour solliciter un nouvel appui bancaire, qui n'est conseillé ni pour l'établissement, ni pour vos propres finances.